Accueil Société

491 internés se trouvent en prison et ne peuvent bénéficier de soins psychiatriques appropriés

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné plusieurs fois la Belgique en raison des personnes internées qui se trouvaient en prison et ne pouvaient dès lors bénéficier de soins psychiatriques appropriés.

Temps de lecture: 2 min

Il y a encore 491 internés qui se trouvent en prison en Belgique, a confirmé lundi le cabinet du ministre de la Justice, Koen Geens, à la suite d’une information diffusée par VTM Nieuws.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné plusieurs fois la Belgique en raison des personnes internées qui se trouvaient en prison et ne pouvaient dès lors bénéficier de soins psychiatriques appropriés. Elle a laissé à la Belgique jusqu’à la fin de l’année pour résoudre le problème.

La Belgique a approuvé en 2016 un masterplan visant à résoudre ce problème. Un sérieux « rattrapage » a eu lieu, a-t-on assuré au cabinet de la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) : il y a peu l’on comptait encore plus de 1.000 internés en prison.

Quelque 900 places seront à terme disponibles. De nouvelles institutions verront le jour à Wavre, Paifve et Alost, a précisé M. Geens (CD&amp ; V) sur le plateau de VTM.

Il est néanmoins peu probable que le problème sera résolu à la fin de l’année, reconnaissait-on chez Mme De Block.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 19 novembre 2018, 21:48

    Faut bien avouer que, depuis Maggie, la Belgique est devenue un pays sous développé en matière de soins de santé!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko