Emmanuel Macron et le roi Philippe ont rencontré des artistes et des entrepreneurs à Molenbeek

©D.R
©D.R

Arrivé lundi pour une visite d’Etat de deux jours, Emmanuel Macron s’est rendu ce mardi matin à Molenbeek. Le couple présidentiel français, le roi Philippe et la reine Mathilde étaient accueillis à l’espace de coworking LaVallée, qui héberge environ 150 jeunes artistes et entrepreneurs des métiers de la culture.

Après avoir participé à une table ronde ouverte avec les représentants de la coopérative de travailleurs SMart, des entrepreneurs hébergés au sein de LaVallée, des représentants de l’incubateur de start-up MolenGeek et de l’espace de coworking Art2Work, les couples présidentiels et royaux se sont entretenus séparément avec des organisateurs et des jeunes impliqués dans d’autres projets associatifs liés à la commune, comme le projet d’initiation aux métiers ToekomstAtelierDeL’avenir (TADA) ou encore la Maison des Cultures de Molenbeek.

Sur le coup de 10h30, le président français a quitté les lieux pour se rendre à Louvain-La-Neuve.

Emmanuel Macron terminera son déplacement en Belgique par une rencontre avec un échantillon des quelque 250.000 Français installés outre-Quiévrain.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite