Accueil Société Régions Hainaut

A Feluy, des casseurs bien loin des préoccupations initiales des gilets jaunes

Les membres fondateurs se sont désolidarisés dès lundi soir des actions violentes annoncées par des gens qui ont gangrené le mouvement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La nuit a été chaude à Feluy. Un camion citerne a été incendié et des arbres ont été abattus pour bloquer des routes ainsi que l’accès au dépôt pétrolier de Total. Une ambiance qui tranche totalement avec celle qui était installée depuis vendredi par ceux que l’on a appelés les gilets jaunes mais qui se présente comme un collectif citoyen contre les mesures gouvernementales. D’ailleurs, dès ce lundi soir, les membres fondateurs du mouvement s’étaient désolidarisés des futures actions.

« Actions citoyennes contre les mesures gouvernementales n’est plus associé avec la tournure que prennent les événements sur Feluy, annonçait lundi soir Silvio, le porte-parole du groupe. Nous déclinons toute responsabilité et la population belge va être au courant. Des personnes inconscientes et dangereuses ont intégré l’action. Nous demandons à toutes les familles et les personnes responsables, respectables de quitter les lieux . »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs