Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Les dodos Les accords en do(do) majeur du P’tit Cirk

Impossible de ne pas fondre devant ce spectacle des acrobates français du P’tit Cirk : la guitare n’y est pas qu’instrument à cordes, elle devient instrument à corps.

Du 28 au 30 juin à Courtrai

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En traversant le parc d’Alost, où s’était momentanément posé le chapiteau du P’tit Cirk cet été, on s’attendait à croiser merles, mésanges, rouges-gorges, moineaux, pies, mais certainement pas des dodos. D’abord, parce que nos latitudes ne sont pas vraiment adaptées à ces volatiles des îles mais surtout parce que l’espèce a disparu au XVIIe  siècle.

Cela n’a pas empêché une poignée d’acrobates français de ressusciter ces drôles d’oiseaux, effacés de la face de la terre, notamment car ils ne savaient pas voler. Avec humour et poésie, Les Dodos leur rendent hommage dans un spectacle où la voltige se mue en stratégie de survie, en métaphore de rapports de pouvoir, en éloge de la fragilité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs