Accueil Société

Gilets jaunes: un tiers des stations-services en pénurie en Wallonie

La province de Liège est la plus impactée.

Temps de lecture: 2 min

Le blocage des dépôts de carburants par les gilets jaunes occasionne une pénurie importante d’approvisionnement en carburant des stations-services en Wallonie. Environ un tiers de ces stations ne sont plus approvisionnées. « Les transporteurs se tournent vers les dépôts de carburants de Bruxelles et de Flandre mais l’afflux est beaucoup trop important, confirme Olivier Neyrinckx, porte-parole de Brafco, la fédération belge des négociants en combustibles et carburants. Cela occasionne des files importantes de camions à l’entrée des dépôts et augmente donc les délais de livraisons dans les différentes stations. Pour l’heure, c’est surtout la province de Liège qui est très impactée. Il faudra parfois attendre jusqu’à 24 heures pour qu’une station soit réapprovisionnée. »

Pour les conducteurs, impossible de savoir à distance si les stations-service sont opérationnelles ou pas. « Ils n’ont pas d’autres choix que de se rendre sur place car d’heure en heure, une livraison peut être faite et la station-service réapprovisionnée. »

Le dépôt de Wandre débloqué

Le dépôt de Wandre a de nouveau été débloqué. « Mais cela bouge énormément, confirme le porte-parole de Brafco. Car des barrages sont retirés et sont ensuite replacés par d’autres personnes. La difficulté réside dans le fait que ces mouvements ne sont pas réellement organisés et nous n’avons pas de porte-parole avec qui discuter. C’est très compliqué. » Une réunion avec le gouverneur de la Province de Liège est en cours pour déterminer les mesures de déblocage à mettre en place pour les dépôts de Wandre et Sclessin.

En Hainaut aussi, la situation est suivie de près par le Gouverneur qui est parvenu à rétablir la circulation automobile sur la E19. Quelques membres des « gilets jaunes » bloquaient l’autoroute à hauteur de Feluy et du dépôt de carburant de Total.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Cock Gérard, mardi 20 novembre 2018, 12:13

    C'est le rôle de l'opposition et des syndicats de mener ce combat.Le MR, qui se veut souverain, doit aussi prendre la mesure de ce ras-le-bol des citoyens surtout de la classe moyenne...car ce réveil citoyen cache bien d'autres insatisfactions voir injustices. Depuis l'introduction de l'Euro, en 2002, la tendance est bien marquée et il ne restera plus que des riches et des pauvres...la classe moyenne qui avait réussi - tant bien que mal - à se faire une petite petite place au soleil voit maintenant que cela indispose.Et l'Europe dans tout cela ??? elle qui octroie à monsieur Herman Van Rompuy un parachute doré de sortie de près de 700.000 € pour son départ...sous prétexte qu'il ne retrouvera plus d'emploi.....il a 67 ans!!! L'Europe ne sert que de prétexte au gouvernement pour faire appliquer des taxes supplémentaires. Cette fronde assez maladroite des Gilets Jaunes débouchera sans doute sur la création d'un parti des citoyens et là tous les politiques s'en mordront les doigts...Mai 2019 est en vue et la Belgique risque fort de se retrouver INGOUVERNABLE. A bon entendeur.....

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko