Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Footbelgate: Dejan Veljkovic, libéré sous conditions, «reconnaît tous les faits qui lui sont reprochés»

Pour la première fois dans l’histoire judiciaire belge, une récente loi sur les « repentis » va être appliquée : l’agent de joueurs Dejan Veljkovic, inculpé dans l’affaire de fraude touchant le football belge, va collaborer avec le parquet fédéral.

Temps de lecture: 2 min

L’agent de joueurs Dejan Veljkovic a été libéré mardi par la chambre du conseil de Tongres sous de strictes conditions. L’homme est inculpé dans l’enquête autour de suspicions de fraude, corruption et faits d’organisation criminelle dans le football belge.

Le parquet fédéral a confirmé en fin de matinée qu’une « première convention judiciaire belge, sur base du nouvel article 216/1 du code d’instruction criminelle concernant les repentis, a été signée par le parquet fédéral avec un agent de joueurs dans le cadre du dossier dit « mains propres » ». Cet agent, c’est Dejan Veljkovic.

La législation toute récente sur les « repentis » permet à des personnes inquiétées de livrer des informations importantes sur les auteurs ou complices d’un crime en échange d’un adoucissement de leur peine. Dejan Veljkovic a donc décidé de collaborer avec les enquêteurs, qui s’intéressent notamment à de possibles trucages de matches de la plus haute division du football belge.

Veljkovic va parler

« La libération sous de strictes conditions de mon client et sa collaboration avec le parquet fédéral n’ont pas de lien direct. Si le parquet annonce un accord sur la base de la loi sur les repentis, cela ne signifie pas automatiquement une libération. La chambre du conseil de Tongres a surtout entendu nos arguments sur le fait que mon client ne représente pas un danger public ou un danger pour l’instruction », explique le conseil de l’agent, Kris Luyckx.

« Dejan Veljkovic est très heureux de sortir de prison, il souffrait de la détention et avait déjà perdu 10 kilos », poursuit son avocat.

La signature de la convention dite « pour repentis », signifie-t-elle que Dejan Veljkovic reconnaît les faits qui lui sont reprochés ? « Oui, répond clairement son avocat. Il reconnaît tous les faits et aussi certains faits qui sont encore inconnus du parquet fédéral. »

Kris Luyckx tiendra une conférence de presse vers 16h ce mardi pour expliquer les conséquences de la signature de cette convention entre son client et la justice.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb