Accueil Belgique Politique

Etudes de médecine: Maggie De Block va verrouiller la sortie

Trop d’étudiants en médecine malgré les examens d’entrée ? Maggie De Block va couper dans le vif : à partir de 2025 les quotas de numéro Inami seront doublés d’un système « d’attestations de contingentement ». En dehors de ce cadre, médecins et dentistes ne pourront pas exercer leur profession.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Jamais, jusqu’ici, un ministre n’a osé prononcer une interdiction d’exercer à l’égard de diplômés en médecine parce qu’ils sont « hors quota fédéral ». On leur a toujours permis – qu’ils soient francophones ou néerlandophones d’ailleurs – d’avoir accès à cette profession pour laquelle ils ont étudié comme personne durant 6 ou 7 ans, quitte à faire payer aux générations futures les dépassements du passé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par LINDA ALU, jeudi 22 novembre 2018, 9:17

    Inacceptable cette nouvelle limitation alors qu'il n'existe aucune limitation pour les médecins formés à l'étranger! Pourquoi ne pas revoir le problème de fonds de ces numéros Inami qui semblent clairement dysfonctionner s'il existe une pénurie dans certaines régions?!?!

  • Posté par Dubois Raymond, mercredi 21 novembre 2018, 17:10

    Je ne comprends plus rien LES RESPONSABLES des formations vont décider APRES LES ETUDES (si difficiles) qui aura le droit de suivre des stages . Les hôpitaux engagent des médecins d'autres pays qui éprouvent des difficultés pour expliquer la situation au malade . POURQUOI ???

  • Posté par Dominique Byloos, mercredi 21 novembre 2018, 12:33

    Pour Maggie, la santé des francophones n'a aucun intérêt. Seul le budget l'intéresse. On ne s'occupe pas de la pénurie des médecins généralistes. Il est inacceptable que des médecins formés en belgique n'obtiennnent pas de numéro Inami alors que n'importe quel médecin formé à l'étranger peut l'obtenir sans problème. Tous les partis politiques francophones devraient lutter contre cette incroyable position (MR compris).

  • Posté par Lange Daniel, mercredi 21 novembre 2018, 11:37

    Pendant ce temps là, mon médecin traitant travaille 16 heures par jour car il manque de généralistes dans le coin. La gestion de cette femme est contraire aux intêrets fondamentaux et vitaux des wallons et wallonnes de ce pays. Nous devons arrêter de nous laisser faire et demain nous serons soignés par des médecins bulgares et roumains parce que eux ne doivent pas passer par ces critères iniques. Le MR qui cautionne cette politique anti wallonne devra en répondre devant le peuple.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 21 novembre 2018, 8:58

    Pourtant les hôpitaux engagent de nombreux médecins étrangers .

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs