Accueil Société

Gilets jaunes: des casseurs français sont venus incendier Feluy

Un camion-citerne a été incendié, des arbres tronçonnés et des poteaux d’éclairage arrachés. Ce mardi, la police a nettoyé et sécurisé les lieux alors que des Français remontaient dans un car immatriculé dans l’Hexagone. Le gouverneur et les manifestants du début déplorent la situation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les stigmates des actes de violence commis par des casseurs dans la nuit de lundi à mardi étaient particulièrement visibles ce mardi matin, aux abords du dépôt de carburant de l’usine Total de Feluy. Près de l’entrée de l’autoroute E19, la carcasse calcinée d’un camion-citerne de la marque Dats dégageait encore une forte odeur de brûlé. Sa citerne était totalement éventrée. A droite de la cabine désintégrée, un gilet jaune traînait dans l’herbe. Devant le poids lourd, des arbres ont été déracinés, voire tronçonnés pour bloquer la circulation et l’accès au dépôt. Des poteaux métalliques d’éclairage autoroutier ont même été arrachés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mercredi 21 novembre 2018, 14:58

    Le car n'a pas été rattrapé. La police n'avait-elle pas assez de carburant?

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mardi 20 novembre 2018, 21:55

    Que des casseurs français puissent intervenir dans le mouvement dit "gilets jaunes" est significatif de l'amateurisme de ce mouvement.

  • Posté par Christian Radoux, mardi 20 novembre 2018, 18:45

    Zuckerberg dit "réseaux sociaux" et les perroquets répètent cette propagande. Quelques zozos sur fessebouc et touiteure éructent "mouvement citoyen" et cette novlangue est reprise en choeur. Ras-le-bol de ce charabia ! Et surtout ras-le-bol de toutes ces milices privées qui, s'arrogeant le "droit" de brimer des innocents, discréditent stupidement en quelques jours les meilleures causes. Valises à Zaventem, courrier en Walbanie, liberté de circuler dans cette riante contrée; De Wever doit bien rigoler !

  • Posté par Serge Vandeput, mardi 20 novembre 2018, 19:04

    La France exporte ses crapules chez nous.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs