Accueil Sports Autres sports Judo

Cédric Taymans: «Judoka en 2019, il faut être fou»

Le Grand Chelem d’Osaka, c’est de vendredi à dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est le dernier coup de reins. Osaka au Japon et son Grand Chelem de vendredi à dimanche puis dans quinze jours Guanghzhou en Chine et son Masters qui réunit les 16 meilleurs de chaque catégorie, le judo international voit enfin la fin de l’année.

« C’est une autre vie que de mon temps » sourit Cédric Taymans, le DT francophone. « Avant on avait Paris, Munich, la trilogie Hongrie – Pologne – Autriche et le Japon plus l’Euro et un Mondial tous les deux ans, c’était tout. Cette année, la fédé francophone a envoyé un athlète senior dans 22 tournois et 9 stages à l’étranger. Ici on ne parle même pas des jeunes ni des rassemblements en Belgique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Charline Van Snick, un an sans combattre

La médaillée de bronze des JO 2012 a disparu des radars depuis les Jeux de Tokyo, qu’elle avait quittés légèrement commotionnée. Son retour ne semble pas être pour tout de suite.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs