Accueil Opinions Débats et idées

«C’est tout le système pénal qui s’en trouve déstabilisé»

Christine Guillain enseigne le droit pénal à l’Université Saint-Louis à Bruxelles, où elle dirige le Groupe de recherche en matière pénale et criminelle (Grepec).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Pour Christine Guillain, l’introduction de la loi sur les repentis fait vaciller nombre de grands principes de droit, pour une efficacité très relative.

La Belgique a récemment rejoint nombre de pays européens disposant d’une loi sur les repentis. S’agit-il d’une avancée significative en matière de justice pénale ou d’un coin enfoncé dans le principe d’égalité devant la loi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs