Accueil Société Régions Bruxelles

La scène comme thérapie scolaire

« Et tu dis quoi toi? » imagine sur les planches une école plus juste. La pièce est écrite et jouée par 5 acteurs amateurs encadrés par l’ASBL Ras El Hanout. La part belle est laissée au public et à l’improvisation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Une session de cours on ne peut plus banale, un conseil de classe somme toute classique et, enfin, une remise de bulletin lambda. C’est en partant de ces trois séquences, toutes truffées de couacs, de décisions arbitraires ou de situations humiliantes, que la pièce de théâtre action « Et tu dis quoi toi ? » entend mettre le doigt là où l’école fait mal pour mieux interroger ce lieu où « tout le monde a le devoir d’aller » mais que finalement « peu de personnes ont le pouvoir de questionner » en tant qu’institution.

Le principe de cette production, créée et jouée par des jeunes acteurs amateurs évoluant au sein des ateliers organisés par l’ASBL molenbeekoise Ras El Hanout (lire par ailleurs), est simple : les 3 scénettes décrites plus haut sont interprétées une première fois, puis une seconde. Mais lors du 2e round, le public est prié d’intervenir et d’arrêter net les acteurs lorsqu’il juge qu’une situation jouée est problématique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs