Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Les bas-fonds Misère, misère!

Dans le même mois, trois pièces creusent le thème de la pauvreté. Après « Combat de pauvres »et « Un pied dans le paradis », voici « Les bas-fonds », mis en scène par Raven Ruëll et très librement inspiré de Maxime Gorki. Le théâtre chercherait-il à se donner bonne conscience ?

Jusqu’au 25 novembre au Théâtre National (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sur le plan technique, les coutures sont parfaites : s’inspirant des Bas-fonds de Maxime Gorki, l’équipe de Raven Ruëll s’est nourrie d’immersions dans la rue ou en centres d’accueil pour sans-abri. Ce qui donne, sur le plateau, des portraits terriblement réalistes d’une population déclassée, rongée par la saleté, la violence, la folie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs