Accueil Société

Limitation des demandes d’asile: «De l’incompétence organisée», selon la Plateforme citoyenne

A l’arrivée de l’hiver, cette restriction d’enregistrements à l’Office provoque une saturation anticipée du réseau d’accueil, estime la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.

Temps de lecture: 2 min

La limitation du nombre d’enregistrements de demandeurs d’asile à 60 voire 50 par jour maximum, appliquée depuis jeudi par l’Office des étrangers, provoque une saturation anticipée du réseau d’accueil, estime vendredi Mehdi Kassou, porte-parole de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.

Cette limitation a en tout cas déjà un impact sur l’accueil à la Porte d’Ulysse, le centre d’hébergement de la Plateforme citoyenne à Haren. «Des personnes qui auraient dû être réparties dans le réseau d’accueil Fedasil, après leur enregistrement à l’Office des Etrangers. A l’arrivée de l’hiver, cette restriction d’enregistrements à l’Office provoque une saturation anticipée du réseau d’accueil», observe Mehdi Kassou.

« Incompétence organisée »

L’administrateur de la Plateforme citoyenne Alexis Deswaef déplore en outre que, durant l’année écoulée, Theo Francken ait fait fermer de nombreuses places dans les centres d’accueil pour faire des économies, alors que tous les signaux indiquaient une hausse des demandes d’asile. «On se retrouve maintenant à devoir installer des camps de tentes et limiter à 50 par jour les demandes d’asile. Une fois de plus, la Belgique ne respecte pas ses obligations en la matière», dénonce-t-il. «En 2015, il y avait déjà eu une situation similaire qui avait mené à des condamnations par le tribunal du travail, à des astreintes de 140 euros par jour pour que les gens puissent bénéficier de l’accueil. Theo Francken, qui est en poste depuis plus de 4 ans, n’a pas retenu cette leçon et sa gestion des demandes d’asile relève de l’incompétence organisée

Un afflux de Palestiniens

«Depuis juillet dernier, le nombre de demandes d’asile augmente régulièrement et en novembre, 2.750 personnes ont introduit une demande», indique l’Office des étrangers, contacté par Belga. « Cette hausse est notamment due à un afflux de Palestiniens qui fuient la bande de Gaza depuis le mois d’août. Depuis octobre dernier, ils sont la deuxième nationalité la plus représentée parmi les demandeurs d’asile après les Syriens, ce qui est inédit. Outre les Afghans et Irakiens, nous enregistrons également des demandes d’asile de personnes issues d’Amérique latine, ce qui n’était pas le cas en début d’année

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, vendredi 23 novembre 2018, 16:55

    Monsieur Francken n'est pas payé pour défendre les rémunérations de certaines personnes .

  • Posté par Michel Raurif, vendredi 23 novembre 2018, 15:58

    Bizarre. Aucun commentaires de la part des lecteurs ! Censures ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko