Accueil Opinions Chroniques

Gilets jaunes et cols blancs

Que se passe-t-il dans la tête d’un homme richissime, qui gagne 78 millions en 4 ans, quand il décide de dissimuler près de la moitié de ces gains colossaux pour échapper à l’impôt ? Quelles histoires aberrantes se raconte-t-il pour justifier l’injustifiable ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 8 min

Dans son extraordinaire Sapiens, Yuval Noah Harari raconte comment l’humain est passé très rapidement du stade de fourrageur (cueilleur/pêcheur) à celui d’agriculteur et de citadin. Une révolution agricole qui correspond, contrairement à ce que nous pensons couramment, à un asservissement et à une réduction du bonheur et de la liberté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 26 novembre 2018, 13:08

    A tout hasard, les commentaires ayant été "effacés" par accident, je présume, je remets le mien même s'il ne plait pas à l'auteur de l'article : "Voilà donc votre pensée enfin rassemblée, la dichotomie ultime, notre choix final, le noir ou le blanc : le suprémacisme ou l'universalisme. Au panier les mille et unes nuances de gris de nos 10.000 dernières années de vie commune ! Quel est votre "plan de bataille" ? "On" rouvre les églises ? "On" rééduque, après les avoir arrêtés, les suprémacistes avec l'appui de commissaires politiques ? "On" fait taire dans nos propres rangs les sceptiques, les retardataires, les révisionnistes, les "j'ai changé d'avis", les espions ? Un monde unique, une population universelle et confraternelle, il ne manque plus qu'un chef ...... "on" y est presque. Je hais les dictatures d'où qu'elles viennent."

  • Posté par Leclercq Jean-claude, lundi 26 novembre 2018, 10:22

    Si tout le monde pouvait lire et comprendre ce texte, le monde serait sur la voie de la sagesee.

  • Posté par Tom Goldschmidt, dimanche 25 novembre 2018, 20:08

    Toute petite nuance : "la classe moyenne s’appauvrit". Sa partie favorisée va fort bien, merci, grosses voitures et résidences secondaires luxueuses se vendent bien. L'autre partie, effectivement, plonge.

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 25 novembre 2018, 16:08

    Voilà donc votre pensée enfin rassemblée, la dichotomie ultime, notre choix final, le noir ou le blanc : le suprémacisme ou l'universalisme. Au panier les mille et unes nuances de gris de nos 10.000 dernières années de vie commune ! Quel est votre "plan de bataille" ? "On" rouvre les églises ? "On" rééduque, après les avoir arrêtés, les suprémacistes avec l'appui de commissaires politiques ? "On" fait taire dans nos propres rangs les sceptiques, les retardataires, les révisionnistes, les "j'ai changé d'avis", les espions ? Un monde unique, une population universelle et confraternelle, il ne manque plus qu'un chef ...... "on" y est presque. Je hais les dictatures de quelle que philosophie qu'elles se réclament.

  • Posté par Vynckier Albert, samedi 24 novembre 2018, 21:53

    l'esclavagisme est un exil. si d'autres possèdent le sol sur lequel vous êtes, le droit de vous vêtir, de vous nourrir, d'avoir un corps. vous êtes en exil, en un non-lieu. peut-être un exilé de l'exil car au premier degré, la vie est un exil, un chemin sans retour.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs