Accueil Opinions

Témoignage de Rachel: «Après 14 ans en Belgique, on m’a dit de suivre des cours d’intégration»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Toutes les demandes britanniques d’octroi de la nationalité belge ne finissent pas en happy ending. Sur papier, l’histoire de Rachel était pourtant de bonne augure : habitant Bruxelles depuis 2004, mère de deux enfants nés en Belgique et parlant couramment le français. Mais lorsqu’elle décide, après le Brexit, de demander la double nationalité, Rachel se voit opposer un ferme « No » par sa commune. Motif : elle n’a pas suffisamment travaillé et cotisé en Belgique (après vingt ans de carrière, Rachel devenue maman « sur le tard », à 41 ans, avait décidé de consacrer son temps à ses enfants).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs