Accueil Médias

Le destin de L’Avenir est-il encore chez Nethys?

Cela grenouille à tous les étages politiques pour forcer l’intercommunale liégeoise à se délester du quotidien régional et/ou geler le plan social. Le temps presse.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 5 min

Le sort de L’Avenir , soumis à un plan de restructuration visant à l’amputer d’un quart de ses effectifs (60 emplois), se jouera-t-il au sein de Nethys ? Le scénario semble prendre du plomb dans l’aile. Pas un jour ne passe sans que des bâtons ne viennent se glisser dans les roues de la filiale de Publifin, plus que jamais priée d’actionner le siège éjectable. En clair : se séparer de ses activités de presse, regroupées dans les Editions de l’Avenir (EDA). Nethys entend mordicus les conserver, pour les offrir en mariage à son autre filiale télécom, Voo. Mais, à l’exception de Stéphane Moreau, son administrateur délégué, Pol Heyse (président du conseil d’administration des EDA) et Jos Donvil (son CEO), ils sont peu, encore, à défendre cette stratégie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par dujardin marc, dimanche 25 novembre 2018, 0:20

    Marcourt obligé de sortir du bois?

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs