Accueil Monde France

«Gilets jaunes»: le forcené d’Angers s’est rendu à la police (images)

Il a fallu plusieurs heures de négociation.

Temps de lecture: 1 min

Un forcené vêtu d’un gilet jaune qui tenait une grenade à la main sur un parking de centre commercial à Angers, s’est rendu à la police vendredi soir. L’homme de 45 ans, connu des services de police et qui demandait que les « gilets jaunes » soient reçus à l’Élysée, s’est rendu vers 22H40 après plusieurs heures de négociations avec les policiers du RAID, a confirmé la préfecture de Maine-et-Loire.

L’alerte avait été donnée à 16H45 quand l’homme avait fait irruption dans une station de lavage automobile du centre commercial Espace Anjou, près d’un point de blocage tenu depuis une semaine par les « gilets jaunes ».

Muni de ce qui semblait être une grenade, peut-être lacrymogène, il revendiquait «  que les gilets jaunes soient reçus à l’Élysée », avait précisé le procureur de la République d’Angers Yves Gambert. Détenant des sacs, il avait parlé « d’explosifs » durant la négociation, selon la police.

Plusieurs hommes du RAID, une unité d’élite de la police française, se sont entretenus avec lui de vive voix, protégés par un bouclier balistique. Les négociations ont finalement abouti, après plusieurs heures.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une