Accueil Implant Files

4.000 incidents liés à des implants: «Il ne faut pas alarmer le public inutilement», se justifie l’Agence fédérale des produits de santé

Les incidents, parfois mortels, rapportés par un collectif de médias (piloté en Belgique par Le Soir, Knack et De Tijd) ne sont pas mis à disposition du grand public. Un des directeurs de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé défend la politique de son institution.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Hugues Malonne, l’un des directeurs généraux de l’AFMPS (branche post autorisation), nous a reçus pendant près de trois heures. Extrait de l’interview où il aborde la culture de la transparence de son institution.

L’Agence veut informer la population de façon optimale. Mais les rapports d’incidents dont vous disposez ne sont pas accessibles au public. Ni aux médecins. Pourquoi les garder secrets ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Implant Files

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs