Accueil Culture Livres

Le français, s’est comme même pas compliquer

« Le Petit Bon Usage », remanié d’après l’œuvre de Grevisse, vient de sortir. Cette grammaire qui aime les écrivains s’appuie sur 600 textes, classiques et contemporains, pour illustrer la langue qui vit et qui évolue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

À cause que. Ils croivent. Au docteur. C’est moi qui l’a fait. Le frère à mon père. Ou, parce que non, la faute grammaticale n’est pas l’apanage des adolescents et des milieux défavorisés : « On est sur une petite mousse aux graines de tournesol et son coulis de fraises ».

Ça y est ? Vous avez les yeux qui saignent ? Cédrick Fairon et Anne-Catherine Simon ont le remède : leur Petit Bon Usage de la langue française, une version remaniée de l’œuvre référence de Maurice Grevisse, pose ses pieds dans les empreintes du célèbre grammairien belge en s’appuyant sur les citations de plus de 300 auteurs classiques ou contemporains.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs