Accueil Société

La police de Charleroi « fait bien la différence entre les gilets jaunes et les casseurs»

La majorité des vandales étaient connus pour des faits de délinquance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est une police sur le pied de guerre qui attendait dimanche soir l’éventuel retour de ceux qui, la veille, avaient saccagé le centre de Charleroi. Des casseurs, faut-il le rappeler, qui ont agi en marge des actions menées par les gilets jaunes et qui elles, n’ont donné lieu à aucun débordement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Echement Marie-anne, lundi 26 novembre 2018, 19:25

    250000€ de de dégâts en Wallonie sur les routes. 1500000€ de parachutes dorés pour des députés wallons qui deviennent bourgmestre ou échevins Cherchez l’erreur! De qui se moque -t-on? N’oublions pas non plus les déçus des provinces rapidement recasés dans les intercommunales et en plus avec primes de départ!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs