Accueil Sports

Bernd Storck a désormais l’embarras du choix

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pour aborder le deuxième tour, Mouscron peut compter sur la largeur de son noyau, ce qui n’a pas été le cas depuis cet été, entre la gestion des blessés et des éléments excédentaires, voués à s’entraîner en marge du noyau A. Au Freethiel, Bernd Storck avait ainsi récupéré Mbaye Leye, de retour de blessure. Celui-ci a pu retrouver du rythme en jouant le dernier quart d’heure. Olivier Werner était quant à lui aussi assis sur le banc des remplaçants. Même en tant que N.2 entre les perches hurlues, il a un rôle à assurer dans un vestiaire encore jeune. «  C’est une richesse d’avoir des gars pareils sur le banc  », confie Noë Dussenne. «  Si le coach n’a pas trop voulu changer son système à Waasland/Beveren, il peut s’appuyer sur davantage que onze joueurs.  » En défense, Storck dispose désormais de toutes ses cartouches. Il attend les retours de Marko Bakic et de Selim Amallah, qui ont travaillé individuellement durant la trêve internationale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs