Communales: Françoise Schepmans (MR) sera bien échevine à Molenbeek

© Belga
© Belga

Françoise Schepmans sera bien échevine à Molenbeek. L’ancienne bourgmestre, qui a obtenu près de 6.500 voix de préférence lors des élections communales, va « amener son expérience pour la mise en place de ce collège », peut-on lire dans les colonnes de La Capitale.

« J’ai été échevine pendant des années, j’ai aussi été dans l’opposition. J’ai toujours dit attendre de voir plus clair du côté du MR avant de me positionner. J’ai toujours été engagée à Bruxelles. Et les challenges de la Région, je suis prête à les relever, mais en attendant une décision de mon parti, je vais m’investir comme échevine », a-t-elle commenté dans La Capitale.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Elections communales 2018 à Molenbeek|Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jean-Pierre et Luc Dardenne

    Pourquoi les films des frères Dardenne sont faits pour Cannes

  2. Le 4 août 1981, Reagan convoqua la presse à la roseraie de la Maison-Blanche...

    Quand décolla le «reaganisme»

  3. Le retour de Farage au cœur de l’échiquier politique britannique souligne l’exaspération du peuple du Leave devant l’impasse du Brexit.

    Brexit: le retour de Nigel Farage ou le spectre de 2014

  • Notre-Dame: la générosité ne garantit pas l’indulgence

    Dans 500 ans – si la planète est toujours là –, les visiteurs de la nouvelle cathédrale de Notre-Dame de Paris s’interrogeront sur l’identité de cette gargouille et de cette guivre à tête humaine qui orneront peut-être la partie restaurée du bâtiment : « Mais qui sont ces gens ? » On leur répondra : les donateurs de l’époque. Lorsque Notre-Dame a brûlé, deux hommes, François Pinault et Bernard Arnault, ont cassé leur tirelire pour permettre à ce monument de reprendre le cours de sa longue vie et au peuple de...

    Lire la suite