Accueil Belgique Politique

Les politiques, embarrassés face aux «gilets jaunes»

Comment répondre à un mouvement sans porte-parole et sans revendications hiérarchisées ? Les politiques doivent pourtant résoudre une contradiction importante, estime le sociologue Marc Jacquemain (ULg).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

C e week-end, je suis allé m’entretenir avec un groupe de « gilets jaunes » au rond-point notre dame à Charleroi. Ils m’ont d’abord demandé si j’étais avec eux. J’ai répondu qu’il fallait d’abord qu’ils m’expliquent pourquoi ils étaient là. » Le post émane de Philippe Blanchart (PS), député fédéral thudinien. Il a été publié sur Facebook. Il est intéressant car il illustre la difficulté des politiques à appréhender ce phénomène social et cet embrasement contestataire spontané.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs