Accueil Sports Football

Football Leaks: Thomas Meunier, la coquette plus-value du président de Bruges

Ce n’est pas au Club de Bruges mais à une société de Bart Verhaeghe, détenue au Luxembourg, que Didier Frenay a revendu 50 % des parts sur Thomas Meunier en 2014. Neuf mois plus tard, le président des Blauw en Zwart revendait le joueur à son club. Avec une plus-value de 550.000 euros.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Comme nous vous le relations dans Le Soir du 27 octobre, Thomas Meunier était détenu, à son insu, à 50 % par son agent Didier Frenay et à 50 % par le Club de Bruges lorsqu’il évoluait en Venise du nord. Parce que la TPO (la tierce propriété) avait été interdite par la Fifa et que la direction brugeoise avait changé, le montage avait été modifié, le Club de Bruges rachetant les 50 % appartenant à Star Factory, la société de Didier Frenay. «  La direction actuelle a souhaité modifier dès le début cet accord avec Star Factory pour ne pas rester dans une situation où tous les efforts réalisés au quotidien visant à améliorer le joueur ne profitent pas au Club de Bruges », relate Bart Verhaeghe, président des Blauw en Zwart, contacté par nos soins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs