Accueil Monde Afrique

Une vente aux enchères (in)humaine organisée sur Facebook

Une jeune fille sud-soudanaise de 17 ans a été vendue au plus offrant sur le réseau social.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Trois voitures, 500 vaches, et 10.000 dollars : c’est le prix d’une jeune fille de 17 ans, vendue aux enchères sur Facebook début novembre au Soudan du Sud. Un mariage forcé 2.0, à la sauce gros sous. L’heureux acquéreur, déjà marié à huit autres femmes et trois fois plus âgé que sa neuvième épouse, a conclu l’affaire deux semaines après que la mise en ligne de la publication. La « cérémonie d’acquisition », puisque c’est bien de cela qu’il s’agit, a eu lieu dans la foulée. Une affaire rondement menée pour les parents à l’origine de cette vente aux enchères abominable. Et bien sûr illégale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Albert Poullet, mardi 27 novembre 2018, 20:48

    boycot Facebook !!!

  • Posté par Lejeune Englebert Bernard, mardi 27 novembre 2018, 19:50

    Commençons - journalistes y compris - par ne plus accoler aux réseaux cet adjectif absurde ("social") au regard de l'usage qui en est fait ( fausses nouvelles, harcèlement, influence des électeurs, appel aux casseurs,...). Si nous parlons de " réseaux", tout le monde comprend de quoi il s'agit.

  • Posté par Warnon Michel, mardi 27 novembre 2018, 18:44

    a quand un vrai boycott de Face book !!!!!!!!!!!!!

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs