Accueil Société

Implants Files: deux hôpitaux sur trois ne déclarent pas tous les incidents

« Knack », « De Tijd » et « Le Soir » ont mené l’enquête auprès de 48 hôpitaux belges. Rares sont ceux qui respectent les obligations légales de signalement pour les incidents impliquant un implant médical.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis 1999, les médecins et fabricants sont obligés de signaler chaque incident impliquant un implant, du plus bénin au plus grave, à l’autorité de contrôle (l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé, AFMPS). Ce système de signalement est la base de la surveillance des dispositifs médicaux, et doit permettre de tirer la sonnette d’alarme le plus rapidement possible lorsque des incidents se multiplient avec un même produit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs