Accueil Belgique Politique

Francken sur le pacte sur la migration: «Le gouvernement tranchera mais il y a des divergences»

Le secrétaire d’Etat ne s’est pas avancé sur les pistes de solution qui s’offrent au gouvernement d’ici au 10 décembre, lorsqu’une conférence s’ouvrira à Marrakech pour adopter le Pacte.

Temps de lecture: 2 min

L e gouvernement tranchera mais c’est clair qu’il y a des positions divergentes », a résumé mardi le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, en commission de l’Intérieur de la Chambre, en réponse à plusieurs questions sur le Pacte des Nations-Unies sur les migrations.

Le secrétaire d’Etat ne s’est pas avancé sur les pistes de solution qui s’offrent au gouvernement d’ici au 10 décembre, lorsqu’une conférence s’ouvrira à Marrakech pour adopter le Pacte. L’idée d’une déclaration interprétative, éventuellement commune à plusieurs pays européens, pourrait offrir une porte de sortie au gouvernement Michel, divisé sur la question, entre des libéraux et le CD&amp ; V qui veulent une signature par la Belgique, et la N-VA qui, jusqu’à présent, s’oppose au texte.

«  Certains pays travaillent à une déclaration interprétative, comme les Pays Bas et le Danemark. D’autres disent clairement non », s’est contenté d’expliquer M. Francken, en rappelant une nouvelle fois que, parmi les opposants, figuraient les Etats-Unis et l’Australie, deux des principaux pays d’immigration.

Eviter les prises de position publiques

A nouveau, le secrétaire d’Etat s’est défendu de s’être tu lorsqu’avaient lieu les discussions au sein du gouvernement sur le Pacte. Il dit avoir agi «  en coulisses » et évité des prises de position publiques alors que la Belgique menait campagne pour décrocher un siège au Conseil de sécurité des Nations-Unies.

A la fin septembre, devant l’assemblée générale des Nations-Unies, le Premier ministre, Charles Michel, s’est engagé à ce que la Belgique approuve le Pacte.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lontie Romuald, mercredi 28 novembre 2018, 7:12

    Il faut une déclaration interprétative même s il faut signer le pacte ! Au diable l image quand on voit que l ONU condamne la France pour sa loi anti burqua. Arrêtons de taxer les gens qui s opposent à ce pacte de racistes quand la seule vraie motivation est un refus de l expansion religieuse qui l accompagne. Je ne sais ni ne veux soutenir un parti séparatiste mais ils ont raison de ne pas vouloir signer aveuglément. (En échange d une place au conseil de sécurité entre autre ?). L image internationale... risible... pour vendre des armes il n y a aucune atteinte semble t il...

  • Posté par Demarbe Xavier, mardi 27 novembre 2018, 23:18

    Monsieur Franken a bien raison.

  • Posté par Poels Jean-pierre, mardi 27 novembre 2018, 19:26

    Il en va de l'image internationale de la Belgique aux yeux du Monde! Un peu de courage politique svp!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une