Un ancien employé accuse Facebook de racisme

Un ancien employé accuse Facebook de racisme

Un ancien employé de Facebook a déploré mardi la sous-représentation des personnes noires au sein des équipes du réseau social, affirmant que celles-ci faisaient l’objet de remarques et comportements désobligeants de la part des autres employés.

Une vente aux enchères (in)humaine organisée sur Facebook

Mark Luckie, lui-même Noir, a rendu public mardi sur sa page Facebook un message qu’il avait envoyé le 8 novembre à tous les employés du réseau social à travers le monde, la veille de quitter son poste de «  strategic partner manager ».

«  Facebook a un problème avec les Noirs », écrit-il, estimant qu’ils y sont «  marginalisés ». Mark Luckie, qui n’explique pas les raisons de son départ, affirme que les employés noirs s’entendent dire par exemple : «  Je ne savais pas que des personnes noires travaillaient chez Facebook. »

Il cite aussi l’exemple d’employés qui auraient été «  accostés de manière plus agressive que nécessaire par la sécurité du campus ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous