Accueil Belgique Politique

La ministre wallonne de la Santé envisage d’interdire la publicité pour l’alcool (vidéo)

Alda Greoli (CDH) estime que les publicités pour l’alcool et les jeux autour des grands tournois sportifs posent problème.

Temps de lecture: 1 min

La ministre wallonne de la Santé Alda Greoli (CDH) souhaite ouvrir le débat sur l’interdiction de la publicité pour l’alcool et les jeux addictifs, notamment dans les grandes compétitions sportives, a-t-elle annoncé mercredi sur les ondes de La Première (RTBF).

«  La prévention santé, c’est aussi se poser la question du lien entre manifestations sportives et publicité pour des pratiques addictives : l’alcool, le jeu… Ces publicités-là autour des grands tournois sportifs, c’est un souci », a affirmé la ministre.

Le Belge champion du monde de la consommation d’alcool

La plus grande compétition sportive de Belgique, le championnat de football professionnel en première division, porte le nom de la bière belge la plus consommée, tandis que les publicités pour les paris en ligne abondent lors des retransmissions télévisées de compétitions sportives. Alda Greoli estime à ce titre qu’interdire la publicité pour l’alcool sur la RTBF «  n’est pas un sujet tabou ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 29 novembre 2018, 12:16

    Excellente proposition. La publicité pour la bière (celle des hommes !) à l'occasion des grands matchs de foot est une aberration (deux casiers pour le prix d'un !). Lier le sport à la boisson est un non-sens.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mercredi 28 novembre 2018, 13:15

    Tout abus peut nuire à la santé. Pourquoi ne pas interdire la publicité pour les voitures qui causent encore plus de victimes ?? L'interdiction de la publicité pour les cigarettes a t-elle diminué le nombre de fumeurs ??

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 29 novembre 2018, 12:49

    Je ne sais pas si cela est dû à l'interdiction de la publicité : le pourcentage de fumeurs dans la population belge est passé de plus de 30% à moins de 25%, ce dernier chiffre restant stable actuellement. Ancienne fumeuse, je peux vous dire que la publicité était un frein à l'arrêt, suscitant l'envie quand on arrive à ne pas y penser.

  • Posté par Lambert Denise, mercredi 28 novembre 2018, 11:32

    Très bonne idée. Il est temps.

  • Posté par Werpin Jean Luc, mercredi 28 novembre 2018, 10:57

    C’est une bonne mesure étant donné les dégâts causés par l’alcool. Reste à interdir aussi toute forme de publicité pour les casinos et autres jeux de hasard.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une