Accueil Société

Extrémisme, espionnage…: la Sûreté de l’Etat dresse un tableau de la menace

La Sûreté de l’Etat publie à nouveau un rapport sur ses activités. Un document riche en informations. Résumé en 5 points.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Il n’y en avait plus eu depuis quelques années. La Sûreté de l’Etat a décidé de publier à nouveau un rapport annuel sur ses activités, « dans un souci de transparence ». La copie marquée « 2017-2018 » dresse le tableau des différentes menaces qui touchent la Belgique. Le terrorisme islamiste en tête… mais pas seulement. « On pourrait penser que nous vivons une forme de répit depuis la chute du groupe Etat islamique en Syrie/Irak, analyse Jaak Raes, l’administrateur général de la Sûreté. J’observe plutôt l’apparition de nouvelles menaces, comme le retour de l’extrême droite ou l’hyper activisme de certains pays étrangers. »

Tour d’horizon des points saillants de ce rapport, publié ce jeudi sur le tout nouveau site internet de la Sûreté.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs