Arrêt De Lijn déplacé: «Des membres de la N-VA entretiennent le problème», selon Vervoort

© Photo News
© Photo News

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort se réjouit jeudi du retour de la société flamande de transports publics De Lijn à la gare de Bruxelles-Nord. S’il se dit heureux pour les voyageurs, il estime que la manière dont les événements se sont déroulés constitue «  une mauvaise pièce de théâtre qui aurait pu être évitée ».

Les bus De Lijn s’arrêteront de nouveau à la gare du Nord

«  Le problème est circonscrit mais dire que tout va bien est faux. Certainement parce que des membres de la N-VA entretiennent le problème, notamment Theo Francken qui ne veut enregistrer qu’un nombre limité de demandeurs d’asile par jour. »

«  Toutes les personnes qui sont refusées, où pensez-vous qu’elles se rendent ? Et puis M. Francken dit que nous créons un appel d’air lorsque nous les aidons. Vous voyez bien le cercle vicieux mis en place aux dépens des migrants d’abord, et aussi des voyageurs », a argumenté Rudi Vervoort.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous