La «Semaine de la Frite» aura lieu du 3 au 9 décembre dans toute la Wallonie

© Olivier Polet | Le Soir
© Olivier Polet | Le Soir

L’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-W) a présenté jeudi à Wavre la huitième «Semaine de la Frite», qui aura lieu partout en Wallonie du 3 au 9 décembre. Il s’agit de mettre en valeur le travail des professionnels qui utilisent des pommes de terre fraîches wallonnes pour préparer leurs frites. Pour l’occasion le chanteur Marka a composé un hymne intitulé «On veut des frites dorées et bien cuites», et s’est entouré d’un groupe baptisé «Passion patate» pour le chanter. On y retrouve Kody, Sarah Grosjean, Freddy Tougaux, Fred Janin, Stefan Liberski, Gilles Dal et Laurence Bibot.

Deux versions, une en rap et une plus ska, seront les hymnes de cette Semaine de la frite (www.semainedelafrite.be) en Wallonie. Cette opération de l’Apaq-W fait l’objet d’une collaboration avec l’Union nationale des frituristes, et la fédération Horeca Wallonie. Elle vise à mettre en avant 140 établissements inscrits à cette campagne de promotion et répondant aux critères «Friterie de chez nous».

Ces critères, destinés à défendre la qualité des produits vendus, sont notamment vendre principalement des frites (au moins 75% des plats), préparer ces frites à partir de pommes de terre fraîches de Wallonie, les conditionner en cornets ou en barquettes en carton, et les proposer à consommer sur place ou à emporter.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite