Georges Gilkinet, président du groupe Ecolo-Groen à la Chambre: «La Belgique doit être candidate à l’organisation de la COP25»

Georges Gilkinet, président du groupe Ecolo-Groen à la Chambre: «La Belgique doit être candidate à l’organisation de la COP25»

Les écologistes francophones et flamands proposent«que la Belgique soit candidate à l’organisation de la COP25», sommet climatique de l’ONU en 2019, annonce Georges Gilkinet, chef du groupe Écolo-Groen à la Chambre, dans La Libre Belgique et De Standaard vendredi.

Le 25e sommet de l’ONU sur le climat devait avoir lieu en novembre prochain au Brésil. Mais ce dernier vient d’annoncer son renoncement. D’où la proposition des écologistes francophones et flamands au Premier ministre Charles Michel (MR): «Que la Belgique soit candidate à l’organisation de la COP25».

Observant que la Belgique bloque une proposition européenne visant à relever les objectifs climatiques et qu’elle tergiverse sur le pacte migratoire de l’ONU, M. Gilkinet déplore « qu’on est en panne sur le plan diplomatique. On est à la remorque en matière climatique». Pourtant,«en ce qui concerne les projets, quel est celui qui mobilise les gens aujourd’hui... ? Pour nous, tout cela rejoint l’urgence climatique. D’où notre idée: que l’on prenne le leadership», détaille-t-il.

L’intention des écologistes est double: «Que la Belgique se réaffirme comme un pays favorable au multilatéralisme. Mais aussi nous oblige - et oblige le futur gouvernement puisqu’on aura voté d’ici la COP25 - à avoir d’autres ambitions en matière climatique», explique M. Gilkinet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite