Accueil Société Régions Bruxelles

Manifestation des gilets jaunes à Bruxelles: des casseurs lancent des pierres sur la police (direct)

Ils sont environ 500 dans le centre de la capitale.

Direct - Temps de lecture: 1 min

Quelque 500 gilets jaunes marchent dans le centre de Bruxelles. Vers 13h30, des affrontements ont éclaté avec la police. Des manifestants ont jeté des pierres et des canettes sur la police, selon notre journaliste présent sur place. La police a répliqué en arrosant les manifestants avec des autopompes et a fait usage de gaz lacrymogènes.

Les centaines de manifestants semblent tourner en rond, sans savoir où aller. Les gilets jaunes se sont rassemblés vers 11h aux abords du carrefour Arts-Loi. Après avoir bloqué la petite ceinture, ils se sont dirigés vers le centre-ville.

Le trafic est largement perturbé dans le centre de la capitale : les trams sont suspendus entre Louise et Botanique, indique la Stib. Plusieurs lignes de bus passant par le centre-ville sont également à l’arrêt. La station de métro Parc a été fermée au public. Six tunnels du centre de la capitale ont été fermés durant le passage des manifestants, avant de rouvrir.

Une manifestation avait initialement été annoncée au départ du Parc du Cinquantenaire. L’organisateur avait cependant retiré et annulé sa demande. Depuis, différents appels ont été lancés sur les réseaux sociaux, mais aucune autre demande de manifestation n’a été introduite auprès de la Ville.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Voet Ch., vendredi 30 novembre 2018, 17:47

    c'est la seule issue pour obtenir un changement de cap & de gouvernance, la rue qui manifeste son dé-accord sur les lois et autres embécilités de ce gouvernement d'ultra droite au service des patrons, la première personne à mettre hors d'état de nuire n'est autre que Timmermans la grosse tête de la FEB c.à.d. l'état dans l'état ! ! ! pas physiquement mais l'empêcher de pondre ses lois pour la clique Michel - NVA également le patron de la comeos aussi dangereux que les deux précédents, dommage que les syndicats sont aux abonnés absent ( une nouvelle fois ) il y aura prochainement des pillages de magasins de la part des gens qui n'ont " plus de quoi garnir la maigre tartine qui se trouve devant eux " voila ou nous en sommes avec la NVA & le MR et dire que le CDH se dit ..... beau slogan mais vide derrière ! la poste a du mettre de l'eau dans son vin, idem pour Ryanair, d'autres vont aussi suivre, prochain à boire la tasse " les banques "

  • Posté par Boumal Michel, vendredi 30 novembre 2018, 14:19

    Beaucoup trop de ces gilets jaunes ne sont pas des manifestants, mais des émeutiers. Et si jamais les forces de l'ordre perdaient patience, ce serait encore celles-ci qu'on pointerait du doigt. Oui, le coût de la vie est devenu insoutenable pour un nombre croissant de gens. Oui, cette réalité sociale justifie des manifestations, mais elle ne peut excuser tant de débordements à répétition. Que veulent ces casseurs? Imposer la loi de la rue à la rue de la Loi. C'est la posture idéologique typique du PTB, parti anti-démocratique. Et l'extrême droite doit aussi se réjouir de tels désordres. il serait temps que le gouvernement et les pouvoirs locaux protègent notre démocratie en imposant une tolérance zéro.

  • Posté par Goossens Jean-marie, vendredi 30 novembre 2018, 14:27

    Pourquoi les médias audio-visuels et autres n'accordent-ils pas de temps de parole aux milliers de gens qui sont contre les "gilets jaunes"? Lors des débats télévisés ou lors d'interviews radios, je n'ai pas encore vu ni entendu des citoyens qui ont NOTRE opinion. Cela s'appelle le "politiquement correct"

  • Posté par Roosemont Charles, vendredi 30 novembre 2018, 12:12

    Moins de 1.000 personnes et on bloque tout .... Où va l'autorité de l'Etat? Une manif non approuvée et malgré cela on ne fait rien si ce n'est créer le chaos ..des tunnels fermés, on a connu ça il n'y a pas longtemps et tout le monde voulait faire la "peau" à Pascal Smet. Aujourd'hui, 100 -200 -x "gillets jaunes" arrivent de ce je ne sais où, manifestent sans accréditation, on laisse faire ... La loi est bafouée mais pas de problème. A partir de demain , moi, je ne paie plus mes impôts et je vais bloquer la Léopold II. Elle fera quoi alors , la Police ???Elle m' enbarquera, et ce sera "juste" mais apparemment ,la loi n'est pas la même pour tous pour le moment.Pourquoi? Parce que la presse a décidé de soutenir cette "énorme minorité" de gens .Lisez les éditos. Vous verrez qu'il y a là la vraie "démocratie" , quand des centaines de personnes dictent leur "vision" à des centaines de milliers d'autres.Notre civilisation est en déclin, c'est sûr, historiquement, prouvé,mais là , SVP, n'appelez pas ça de la démocratie .....

  • Posté par Goossens Jean-marie, vendredi 30 novembre 2018, 14:23

    Je ne puis que marquer mon accord avec votre commentaire. Je ne suis pas pro-syndicat (même le contraire) mais comme le disait le secrétaire liégeois de la fgtb, les gilets jaunes bénéficient d'une impunité difficilement compréhensible. Ils peuvent tout se permettre, jusqu'à mettre sur la paille des petits commerçants, tout le monde s'en fout. En plus, ils se disent PACIFIQUES. Drôle de paix. La faute aux casseurs, c'est vite dit ........

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs