Gilets jaunes à Bruxelles: affrontements entre la police et des casseurs, un combi en feu (vidéos)

Quelques centaines de « gilets jaunes » se sont rassemblés, vendredi vers 12h30, à hauteur du carrefour au milieu de la rue Belliard et de la rue Lambermont à Bruxelles. En riposte aux jets de projectiles, la police lance de l’eau sur les manifestants avec des auto-pompes, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Les gilets jaunes étaient surtout mobilisés aux carrefours Trône et Arts-Loi sur la petite ceinture avant de se regrouper à hauteur de la rue Belliard. De nombreux embarras de circulation sont à signaler dans le secteur. Les tunnels ont été fermés à la circulation sur ce tronçon. Les tunnels Arts-Loi (direction centre) et Cinquantenaire (direction centre) ainsi que le haut de la rue de la Loi avaient déjà été fermés plus tôt à la circulation.

Des boules de billard ont notamment été lancées contre les policiers. Les manifestants ont aussi utilisé des fumigènes et des pétards. Beaucoup ont fait le déplacement depuis la Wallonie. « On est ici pour faire comprendre au gouvernement que nous on a rien pendant qu’eux ils ont tout », a défendu un manifestant de Braine-l’Alleud, père de 4 enfants. « Les politiciens gagnent des 6.000 euros net par mois et nous des 800 par mois, sans compter le prix de l’essence, les taxes… Nous, avec 1.200 euros, on doit élever des enfants, payer un loyer, payer des factures… C’est de l’esclavagisme. (…) Pendant que eux vivent comme des princes, nous on vit comme des chiens ».

En conséquence, Bruxelles Mobilité annonce la fermeture de tous les tunnels de la petite ceinture entre la Porte de Namur et la Basilique.

Il n’y a pas eu pour l’instant de nouvelles arrestations. Sur la soixantaine d’interpellations effectuées en milieu de matinée, il y a tout du moins quelques arrestations judiciaires, a indiqué Ilse Van de keere, qui ne peut pas pour l’instant donner un bilan détaillé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous