Accueil Monde France

A Matignon, le dialogue tourne court avec les gilets jaunes

Ceux qui se sont déplacés pour échanger avec le Premier ministre Edouard Philippe font état de pressions et de menaces de la part des plus radicaux.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 2 min

Depuis Paris

A peine entamé, déjà rompu. Le dialogue qui devait se nouer entre le gouvernement et les gilets jaunes a fait long feu. Deux d’entre eux ont répondu vendredi à l’invitation de Matignon. Mais les discussions ont été interrompues au bout de quelques minutes pour l’un d’eux. La délégation ne se sentait pas représentative.et voulait filmer l’entretien, ce qui lui a été refusé. L’un des deux gilets jaunes, Jason Herbert, a même fait état de menaces, provenant pour 99 % du mouvement lui-même. « Ce sont des radicaux qui ne veulent pas avancer », a-t-il déploré.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs