Accueil Sports Tennis

Elise Mertens en vue de la saison 2019: «Je dois être plus sélective dans mes choix de tournois»

Une énorme simplicité et une forte attache à ses racines : à tout juste 23 ans (elle les a fêtés le 17 novembre), Elise Mertens respire la quiétude. Comment pourrait-il en être autrement après une saison 2018 où elle s’est installée chez les grandes, passant de la 35e à la 12e place mondiale, avec en exergue, cette fameuse demi-finale à l’Open d’Australie en janvier dernier ? Elle nous reçoit, à quelques encablures (une dizaine de km) de son domicile familial de Hamont. À l’académie de Kim Clijsters, à Bree, où elle s’entraîne, et qui est un peu sa deuxième maison, dans ce Limbourg éleveur de champions…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

L’hiver a, cette fois, bien déposé ses valises faisant plier le thermomètre et dépouillant les arbres de leurs dernières écharpes.

«  J’aime le froid de la Belgique  », commente une tenniswoman qui, finalement, ne fait que courir après le soleil toute l’année. «  Ça m’offre des balades vivifiantes avec mes quatre chiens et c’est tout ce qui me plaît ! Je n’ai pas besoin de vacances au bout du monde pour me vider la tête…  »

Elise, justement, vous avez terminé cette longue année 2018 sur les rotules (lire par ailleurs) et surtout avec le bras droit en compote. Qu’avez-vous fait pour tourner le bouton tennis et vous ressourcer ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs