Accueil Sports

De Keersmaecker en route pour un 6e mandat présidentiel

Jugée close et hiver, l’ère e Keersmaecker à l’Union belge devrait perdurer. Miracle dû à une solidarité retrouvée – ou presque – entre amateurs flamands et francophones. Finalité ? Un accord préélectoral.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 8 min

Fait rare concernant le mandat de président de l’Union belge, passé de 1 à 2 ans en 2007 : l’élection de ce samedi fera l’objet d’un vote et non pas d’un plébiscite à main levée ou par applaudissements, comme c’est généralement le cas ces dernières années du fait de candidatures souvent uniques. Pour la première fois depuis 2006 et le premier des cinq mandats successifs de François De Keersmaecker, deux candidats seront en effet en lice pour un poste très convoité depuis que les clubs professionnels ont annoncé vouloir renforcer leur mainmise sur l’ensemble du football belge : le président sortant et son outsider issu du Landerneau pro en sa qualité de président de Courtrai, Joseph Allijns.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs