Accueil Monde France

Gilets jaunes: 110 blessés et 270 interpellations lors de violents heurts à Paris (vidéos)

Ce bilan est provisoire. Les violences se sont propagées dans plusieurs quartiers.

Temps de lecture: 2 min

Les violents heurts survenus à Paris dans le sillage de la mobilisation des « gilets jaunes » ont conduit à 270 interpellations samedi, selon un bilan de la préfecture de police de Paris.

D’abord circonscrites aux abords de la place de l’Étoile en haut de l’avenue des Champs-Elysées, les violences se sont propagées dans plusieurs quartiers de la capitale.

Le dernier bilan de la préfecture de police à 20 heures est de 110 blessés dont 17 parmi les forces de l’ordre.

Ce bilan provisoire est déjà bien plus lourd que celui de la précédente mobilisation à Paris le 24 novembre pendant laquelle 24 personnes avaient été blessées, dont 5 parmi les forces de l’ordre.

270 interpellations

La préfecture a fait également état de 270 interpellations en milieu d’après-midi, soit davantage que pendant l’ensemble du précédent rassemblement parisien le 24 novembre, où 103 personnes avaient été arrêtées.

FRANCE-PROTESTS_

Si depuis le début de la matinée, les échauffourées se sont concentrées autour de l’Arc de Triomphe, elles ont ensuite essaimé dans d’autres secteurs de la capitale, comme la rue de Rivoli ou le boulevard Haussmann où des véhicules ont été incendiés, des barricades érigées par des manifestants aux prises avec les forces de l’ordre.

FRANCE-SOCIAL-POLITICS-DEMO-FUEL (2)

« On constate de plus en plus de groupes très déterminés qui se disséminent dans Paris et commettent des troubles à l’ordre public », a déclaré la porte-parole de la préfecture de police de Paris, Johanna Primevert sur BFMTV.

Elle a pointé la responsabilité de « gens très organisés » déterminés à « aller à l’affrontement » avec les forces de l’ordre.

Des violences « intolérables »

L’ex président François Hollande a qualifié les violences de ce samedi à Paris, d » inadmissibles », « intolérables » et « inqualifiables ». Il a appelé via Twitter à la plus grande fermeté et souhaité un « dénouement par le dialogue ».

FRANCE-SOCIAL-POLITICS-DEMO-FUEL (4)

La troisième journée de mobilisation dans l’hexagone a réuni plus de 75.000 manifestants dans toute la France.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , samedi 1 décembre 2018, 18:50

    Les "gilets jaunes" démontrent, malheureusement une fois de plus, leur incompétence à organiser une manifestation sans violence.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une