65.000 personnes à Bruxelles pour la marche pour le climat: «Il faut passer à la vitesse supérieure»

Quelque 65.000 personnes ont participé ce dimanche à la Marche pour le climat initiée par les organisations Climate Express et Coalition Climat à Bruxelles, indique la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Au même moment s’est ouverte la 24e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP24) à Katowice, en Pologne où négociations visant à donner du souffle à l’accord de Paris sur le climat auront lieu durant deux semaines.

La journée d’action nationale pour l’environnement a débuté ce dimanche à 13h à la gare du Nord à Bruxelles et se terminera vers 17h par un spectacle climatique prévu au parc du Cinquantenaire. Plusieurs événements annexes seront par ailleurs organisés dans diverses villes belges.

Les images de la marche pour le climat à Bruxelles

«  Ce dimanche, la Coalition Climat et le Climate Express interpellent nos dirigeants belges pour une politique climatique plus ambitieuse aux niveaux mondial, européen et national », a expliqué le président de la Coalition Climat, Nicolas Van Nuffel. «  Ils réclament que le réchauffement soit limité à maximum 1,5ºC, comme le veut l’accord de Paris ». Pour les organisateurs, trop de promesses faites à Paris il y a trois ans doivent toujours être mises en pratique.

«  Depuis 2014, les émissions de CO2 augmentent à nouveau en Belgique à cause d’un manque de courage politique et de coopération. Nous devons donc passer à la vitesse supérieure. De plus en plus de personnes font entendre ce message à haute voix ».

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. GMED:bc111bcb-3902-4525-97b8-123c4eef9450

    Brexit: les citoyens belges au Royaume-Uni dans le flou sur leurs droits

  2. Image=d-20190121-3QUFAF_high[1]

    Comment contrer le populisme sans le renforcer?

  3. Les révélations qui se succèdent rendent Donald Trump de plus en plus nerveux...

    Etats-Unis: Donald Trump rattrapé par ses liaisons dangereuses avec la Deutsche Bank

Chroniques
  • Comment contrer le populisme sans le renforcer?

    A l’approche des élections européennes, les grands médias s’interrogent sur l’attitude à adopter face à la poussée populiste, qui menace de saper le fonctionnement de l’Union. Ils affrontent ainsi une question redoutable, et paradoxale : comment contrer le populisme sans contribuer à le renforcer ?

    Il y a belle lurette, en effet, que les médias de qualité ont pris fait et cause contre le populisme, avec un succès tout relatif. On ne compte plus les articles, les éditos et les dossiers qui dénoncent le danger populiste et ses conséquences. En règle générale, le propos suit deux lignes simultanées : démonter la propagande populiste en lui opposant des faits, des statistiques, des contraintes qu’elle ignore superbement ; et dérouler les conséquences du populisme, montrer quelle société invivable il nous prépare, dont les années 30 nous ont donné plus qu’une idée. Leçon de vérité et leçon de morale : des faits face à des délires, des valeurs face à la tentation du Mal.

    Cette réaction est nécessaire, mais est-elle efficace...

    Lire la suite

  • Une élue MR prive la Wallonie de majorité: dérisoire et pourtant irresponsable

    Patricia Potigny, vous connaissez ? Ce n’est pas faire injure à l’élue carolo d’affirmer ici qu’elle n’a guère marqué les esprits depuis qu’elle siège au parlement de Wallonie. En 2015, elle y a remplacé Véronique Cornet, qui a laissé un vide immense, elle.

    Depuis lors, la suppléante s’est contentée durant trois ans de jouer les bons petits soldats du libéralisme wallon. Pas un mot de travers, pas un coup de gueule. Rien. Rien qu’on sache en tout cas. Jean-Paul Wahl lui-même, le chef de groupe...

    Lire la suite