Accueil Belgique

Une semaine pour sortir le fédéral du bourbier migratoire

Le Premier ministre ouvre une piste de compromis, mais la N-VA, Theo Francken en tête, reste très opposée au pacte. Le gouvernement passera-t-il la semaine ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le gouvernement fédéral est toujours en sursis sur la question du pacte migratoire, cet accord au sein de l’ONU censé baliser les relations entre états autour de la question migratoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Slezingher , mardi 4 décembre 2018, 16:53

    Au lieu de s'occuper activement de la conduite des affaires importantes du pays, la NVA et le MR se disputent sur le contenu d'un texte qui n'engage définitivement aucun des Etats qui le signeront. La seule chose qui intéresse ces "politiciens" est leur futur score électoral , le souci des citoyens belges ne compte pas parmi leurs priorités. A vous dégoûter de la politique mais surtout des hommes et des femmes politiques qui au lieu de trouver ensemble, tous partis confondus, des solutions pour assurer l'avenir de nos enfants et petits enfants et de mettre en place avec explications claires et objectives aux citoyens des mesures fortes pour contrer le réchauffement climatique. Hélas, ces irresponsables n'en ont cure!

  • Posté par Michel Bettens, lundi 3 décembre 2018, 10:46

    Quelle horreur que tous ces partis politiques en Belgique. Ils ne savent même plus se parler normalement à une table. Lamentable démocratie !

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs