Accueil Monde Proche-Orient

Affaire Khashoggi: MBS craignait-il une cyber-guerre?

Un exilé politique saoudien a contacté la chaîne américaine CNN pour exposer les projets de « cyber-guerre » que Jamal Khashoggi et lui préparaient contre le régime saoudien. Une pièce neuve au dossier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Khashoggi », ce journaliste saoudien assassiné dans le consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre dernier, un aspect reste souvent négligé : les raisons qui auraient pu motiver le suspect nº 1, le prince héritier Mohamed Ben Salmane (« MBS »), à aller jusqu’à la liquidation physique. Certes, il considérait selon toute évidence Khashoggi comme un dangereux dissident, c’est ce qu’on dit. Mais il y a plus. La chaîne américaine d’information CNN vient en effet de produire le témoignage d’un ami du supplicié, lui-même également Saoudien exilé, qui donne des détails sur la pensée et les actions de Khashoggi qui pouvaient alarmer MBS.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vynckier Albert, mardi 4 décembre 2018, 4:23

    finalement, de cette histoire, j'en retiens que macron donne des leçons de droits de l'homme deluxe à ben salam le sanguinaire."fais tout dans ta classe sociale"

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs