Accueil Monde

Un djihadiste lié au cerveau des attentats de Paris tué en Syrie

Le Français Charaffe al Mouadan était un ami de l’un des kamikazes du Bataclan.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Français Charaffe al Mouadan, un combattant du groupe Etat islamique « lié directement » au djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, instigateur présumé des attentats de Paris, a été tué en Syrie, a affirmé mardi le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-EI.

Al Mouadan « préparait activement d’autres attaques », a dit le colonel. Il était un ami de l’un des kamikazes du Bataclan Samy Amimour, et était allé en Syrie en août 2013, alors qu’il avait été mis en examen en France mais laissé libre sous contrôle judiciaire.

Tué le 24 décembre, Al Mouadan compte parmi 10 autres responsables de l’EI tués au mois de décembre, a précisé le colonel Warren.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs