Accueil Monde

Guy Rapaille: «La transparence des services de renseignements a été parfaite»

Guy Rapaille est magistrat, président démissionnaire du comité R (comité permanent de contrôle des services de renseignement). Entretien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Vous avez eu accès aux archives des services de renseignement civils et militaires. Quel bilan en tirez-vous ?

Nous avons travaillé de concert avec le professeur Kris Quanten, de l’Ecole Royale Militaire (ERM). Lui a fait un travail spécifique sur les types d’avions qui auraient pu être utilisés (dans l’attaque contre le DC-6 de Dag Hammarskjöld, NDLR). En parallèle, nous avons obtenu accès aux archives confidentielles de la Sûreté de l’État, qui ont été déclassifiées pour l’occasion. Mais ils ont très peu d’informations sur cette période-là.

Quel degré de transparence avez-vous pu observer ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs