Accueil Monde

La région Rhône-Alpes en «alerte maximale» après l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier

La synthèse de l’actualité liée à l’attentat perpétré près de Lyon.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Un attentat a été perpétré sur le site d’une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier (nord de l’Isère, sud-est de la France), dans une unité du groupe américain Air Products. Un peu avant 10 heures, ce vendredi, un véhicule avec une ou deux personnes à bord a forcé l’entrée de l’usine, classée Seveso (sites industriels présentant des risques d’accidents majeurs) et a percuté des bonbonnes de gaz. Une explosion s’est alors produite et a été entendue par plusieurs témoins dans le quartier. Le dernier bilan fait état d’un mort.

Plusieurs éléments indiquent un attentat islamiste. Deux drapeaux, un noir et un blanc, tous deux recouverts d’inscriptions en arabe ont été retrouvés. Une tête décapitée a été piquée sur le grillage de la société. Selon une source, elle aussi aurait été recouverte d’inscriptions en arabe. Quand les pompiers sont arrivés, ils ont entendu crier « Allahou Akbar » (Dieu est le plus grand).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs