Accueil Sports Cyclisme Route

BMC, une (belle) page qui se tourne

Depuis quelques jours, la nostalgie d’une époque en rouge et noir évoque un roman, une chanson, une équipe de foot. Ou de vélo. Car BMC, en lettres capitales, c’est bel et bien terminé, officiellement, avec en toile de fond l’image de son fondateur, l’inimitable Andy Rihs, décédé an avril dernier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’équipe BMC a cessé d’exister dans les pelotons. Les courriels mentionnent déjà la succession des autres lettres, celles de CCC, cette entité polonaise du coup ravie de débarquer en WorldTour. Après un tour de passe-passe orchestré par l’emblématique manager américain Jim Ochowicz qui a pourtant failli, cette fois, manquer sa cible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs