Accueil Opinions

Le prix du livre européen: «C’est de l’identité que tout commence»

Le prix du livre européen a été remis mercredi soir et a couronné Géraldine Schwarz (roman) et Paul Lendvai (essai). Rencontre avec le président de l’édition 2018, Krzysztof Warlikowski, metteur en scène polonais de théâtre et d’opéra.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Krzysztof Warlikowski regarde l’Europe comme une œuvre inachevée. Selon lui, il ne pourrait pas en être véritablement autrement tant son idée à l’origine était ambitieuse. Pour avancer, il recommande d’éviter certaines polarisations.

Pourquoi avoir accepté d’être président du prix du livre européen ?

Cela m’a semblé intéressant comme expérience. Je ne l’avais jamais fait. J’ai été obligé de lire des milliers de pages et cela m’a plu. Je fus aussi intéressé par la sélection, par ce qu’on croit être un livre européen.

Etes-vous de ceux qui sont inquiets par ce que l’Europe pourrait devenir, par l’avenir du rêve européen ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs