Accueil Belgique Politique

Patrick Dewael (VLD) à la N-VA: «Soit vous vous taisez, soit vous quittez le gouvernement» (direct vidéo)

Une proposition de résolution a été approuvée mercredi en commission.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Patrick Dewael (VLD), s’est adressé au chef de groupe N-VA Peter de Roover dans les deux langues : «  Soit vous respectez les décisions prises, soit vous quittez le gouvernement ». « Qui retourne sa veste doit en tirer les conclusions. Ou on change d'avis, ou on démissionne. Un ministre ferme sa gueule ou il démissionne ».

Le chef de groupe N-VA, Peter De Roover, a interpellé jeudi directement le Premier ministre, Charles Michel, pour connaître le message qu’il portera lundi à la conférence de Marrakech sur le Pacte des Nations Unies sur la migration.

Devant la Chambre, les nationalistes flamands ont rappelé leur opposition au Pacte. Malgré un accord donné au cours de réunions internes associant différents cabinets ministériels et administrations, jamais le point n’a été inscrit à l’ordre du jour du conseil des ministres, et celui-ci n’a donc jamais donné son feu vert, a fait remarquer M. De Roover.

« À un moment, il faut une décision politique, et celle-ci n’a jamais été prise », a affirmé le chef de groupe. « Aujourd’hui, ma question s’adresse au Premier ministre, qui répondra au nom de tout le gouvernement : allez-vous, lundi, à l’endroit où vous vous trouverez, dire que dans ce gouvernement, il n’y a pas d’unanimité sur le Pacte ? Et, dans ce cas où il n’y a pas de consensus, dire que ce pays ne peut, pour cette raison, approuver le Pacte sur la migration ? ».

> Bart De Wever réaffirme vouloir une politique migratoire « ferme et humaine »

> Notre direct :

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , jeudi 6 décembre 2018, 18:36

    Chacun son sujet... Ceci ne m'explique toujours pas en quoi cette discussion au parlement résout un problème de migrant.

  • Posté par VALENDUC Christian, jeudi 6 décembre 2018, 17:35

    complètement hors sujet!

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , jeudi 6 décembre 2018, 16:57

    Je ne comprend toujours pas en quoi ces discussions sont de nature à résoudre les problèmes tant des migrants que ceux des pays d'accueil (accueil étant peut-être un terme excessif). J'aurais préféré que ces mesdames messieurs, qu'une majorité de ... , ont élu, discutent plutôt de la remise en cause de leur indemnité de sortie qu'ils ont votée. Sauf erreur de ma part; il s'agit de +/- 100.000 € en moyenne. On n'est en effet jamais aussi bien servi que par soi-même. Je ne comprend pas pourquoi l'indemnité de sortie doit être bien plus élevée que celle d'un citoyen moyen qui "tombe" au chômage. Je ne comprend pas non plus pourquoi il est possible d'encore recevoir cette indemnité alors qu'ils ont un nouvel emploi aussi rémunérateur sinon plus (plus de frais de déplacement à Bruxelles, jetons dans les intercommunales, plus grande stabilité de l'emploi,.... Sauf erreur de ma part un chômeur qui retrouve un emploi, perd son allocation de chômage. Le parlementaire n'est vraiment pas un citoyen comme les autres. Le pire dans l'histoire c'est qu'en plus il bénéficie de l'immunité pour ce qu'i faut bien appeler des magouilles. N'ont-ils donc aucun respect pour rien ? Le plus pire c'est qu'il se trouve toujours des gens qui croient encore que les candidats qui se présentent aux élections le font dans l'intérêt général. Proposition: que ces messieurs dames, qu'ils soient pour ou contre l'accord dit de Marrakech, cèdent leurs indemnités par exemple à Fedasil

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une