Accueil Économie

Le facteur ne sonnerait plus tous les jours après 2018

Le gouvernement devait détailler la nouvelle procédure d’attribution du service postal universel avant le 31 décembre. Ce sera pour plus tard. Il veut d’abord moderniser les règles du jeu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le service postal de demain ? Les facteurs ne sonneront peut-être même plus une fois à partir de 2019. Cette perspective est à l’étude par le gouvernement. L’accord gouvernemental, prévoit en effet l’évaluation et la modernisation de la loi postale. À la demande du ministre Alexander De Croo (en charge des entreprises publiques en dehors des chemins de fer), l’IBPT (le régulateur postal) a mené une étude sur les améliorations à envisager, notamment sur base d’une enquête menée auprès des clients et utilisateurs des services postaux, tant privés qu’industriels. L’IBPT a publié son avis le 9 septembre. Ainsi que de nombreux autres documents et analyses sur le secteur postal depuis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs