Accueil Culture Arts plastiques

52 ans après Senghor, Dakar inaugure son musée des Civilisations noires

Les Sénégalais ont dû attendre 52 ans avant que le rêve de leur premier président ne devienne réalité. Retransmis en direct à la télévision sénégalaise durant plus de quatre heures, l’inauguration a attiré beaucoup de monde et suscité l’intérêt de nombreux médias internationaux, dont Le Soir.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Depuis Dakar

J e fais partie du patrimoine », s’exclame un jeune artiste sur l’immense esplanade entre le Grand Théâtre national aux allures chinoises et le tout nouveau Musée des civilisations noires dont la forme rappelle des cases de la Basse-Casamance. Ses photos sont exposées dans une des salles du musée inauguré le 6 décembre par le président Macky Sall, son homologue comorien Azali Assoumani et le ministre chinois de la Culture Shugang Luo. Pour l’occasion, l’Unesco avait envoyé un de ses sous-directeurs à la culture.

A l’entrée de l’imposant bâtiment, le drapeau chinois flotte fièrement à côté de ceux du Sénégal et de l’Unesco. Dans le musée, le chinois est omniprésent. La République populaire de Chine a en effet contribué largement à l’édification de l’ouvrage en finançant le projet à concurrence de 30 millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs